fbpx

Les nouveaux défis de la marque employeur

Les nouveaux défis de la marque employeur
Les nouveaux défis de la marque employeur

Les récents changements que le monde a connu et pas seulement au niveau économique ont bouleversé les repères des entreprises, surtout en terme de recrutement. La marque employeur qui se trouve au centre des discussions RH doit maintenant faire face à de nouveaux défis.

Un monde en transition

Le monde dans lequel nous évoluons actuellement est en perpétuelle évolution, et les entreprises ne sont sont point en marge de son impact. De nouvelles tendances impactent le monde du travail et ne pas s’y plier c’est risqué de se faire expulser du jeu.

Un nouveau rapport au travail

Il se caractérise par trois aspect principaux:

  • La disparition des barrières entre la vie privée et la vie professionnels en raison du phénomène d’hyper connexion. Les professionnels aujourd’hui effectuent leurs tâches via leur smartphone, le travail ne s’arrête donc plus à l’heure de sortie du bureau.
  • La virtualisation du travail qui le rend plus nomade et plus flexible. Avec l’avènement du digital, les salariés sont de plus en plus nombreux à utiliser les outils numériques professionnels mis à leur disposition en dehors des locaux de l’entreprise.
  • La flexibilisation du travail et la place majeure de l’autonomie a créée une vague de télétravailleur qui ne cesse de s’accroître.

Le renouveau du travail indépendant

Avec les progrès digital de ces dernières années le travail indépendant a pris une toute autre ampleur. Les freelancers se multiplient, pour la simple et bonne raison que la freelance paye, les talents offrent aujourd’hui leurs compétences non plus à une seule entreprise mais à toutes. Sans oublier les slashers ces travailleurs qui n’ont pas peur de poursuivre plusieurs carrières à la fois pour leur satisfaction professionnelle et aussi personnelle. L’entreprenariat grâce la possibilité de pluriactivité est en train de prendre le pas sur la fonction de salarié.

L’impact incertain de le robotisation.

De nombreux emplois et sont en train de subir une vague d’automatisation, et plus encore y sont exposés dans les années à venir. Les études montrent que bien que cela signifie la disparition de certains postes, ceux qu’elle engendrera  pèse lourd dans la balance du pour ou contre.

De nouvelles compétences indispensables.

Au 21e siècle les capacités d’un futur employé ne se mesure plus seulement à son diplôme ou à son expérience, non aujourd’hui ce qui prime en entreprise ceux sont les softs skills. On attend d’un employé compétent, au delà de ses compétences techniques, ces piliers des compétences comportementales:

  • Un esprit critique
  • De la créativité
  • Une capacité de coopération
  • Une facilité de communication

Un mouvement de consumérisation de travail

Qu’entend-t-on lorsqu’on parle de consumérisation du travail? Et bien c’est très simple qu’il s’agisse des demandeurs d’emploi ou des entreprises, le travail est aujourd’hui considéré comme tout autre transaction marchande.

Les demandeurs d’emplois sont devenu beaucoup plus exigeant vis à vis des offres d’emploi, et les traite comme s’ils étaient face à des produits de consommation, ils comparent offres et entreprises, se documente, avant de se décider pour ce qui répond le plus à leurs critères.

Quant aux entreprises ceux sont les candidats qu’elles analysent comme étant des produits à acquérir et bien sûr pas question de se satisfaire du peu, elle comparent et trient, s’aidant de nouvelles technologies de pointe afin de sélectionner les meilleurs candidats possibles selon leurs attentes.

Autant de bouleversement qui dicte aujourd’hui le monde du travail, s’adapter ou périr, voici le choix qui est laissés aux différents acteurs de cet univers qui ne cesse d’évoluer et de se transformer.

Articles et conseils :

Open chat
💬 Besoin d'aide ?
Bonjour 👋🏼

Besoin d'aide ?