fbpx

Diagnostique sur la mise en place d’une bonne politique de stage

Diagnostique sur la mise en place d'une bonne politique de stage
Diagnostique sur la mise en place d'une bonne politique de stage

Enjeux de la mise en place d’une politique de stage

Que ce soient des stages d’observation, de fin d’étude ou même fonctionnels, le stage est la condition quasi sine qua none de tout étudiant et jeunes lauréats de faire le premier pas en milieu professionnel. C’est le moyen de prédilection adéquat pour tous les jeunes qui ont un projet professionnel et qui aspirent à le réaliser à long terme. En d’autres termes, le stage est un moyen pratique de mettre à exécution toutes les compétences théoriques acquises pendant sa période de formation afin de développer son expertise pratique. Mais également l’opportunité de se conforter dans le choix de leur future carrière.

Pour ces nombreuses raisons, chaque entreprise se doit de mettre en place une politique de recrutement stagiaires et jeunes talents solide afin d’optimiser l’insertion de ces futures ressources humaines et d’en assurer le suivi pour évaluation sur investissement.

Toutes les entreprises portées vers le long terme de leur activité mettent désormais à jour leur politique de recrutement de stagiaires et jeunes talents en la faisant coïncider avec leur politique RH.

Pourquoi et comment définir une politique de recrutement stagiaire et jeunes lauréats ? Quels en sont les enjeux et les objectifs ? Et comment veiller à ce qu’elle soit en conformité avec la politique RH ?

La politique de recrutement au cœur de l’innovation

Recruter des stagiaires ou de jeunes lauréats comporte de nombreux avantages et de challenges pour une organisation quelle qu’elle soit. L’un des premiers bénéfices d’une telle procédure est que cela rapporte du sang neuf à l’entreprise.

En effet, une entreprise qui se veut toujours innovante se doit de mixer la qualité de ses collaborateurs afin d’optimiser les compétences et viser l’innovation. C’est donc ici une meilleure occasion de se positionner en tant que marque employeur qui prône et favorise l’innovation au sein de son organisation. Une entreprise prospère est une entreprise qui fait de l’innovation une préoccupation constante.

Un moyen de fédérer de nouveaux collaborateurs

Recruter du sang neuf au sein de son entreprise ou son organisation, même lorsqu’il est question d’une durée limitée, comme c’est l’occasion avec les stagiaires, c’est toujours une aubaine pour le développement des activités d’une entreprise.

En effet, au-delà du fait d’être un simple stagiaire, chaque stagiaire représente une potentielle ressource humaine pour son organisation. Cela dit, il y a de forte possibilité que le stagiaire d’aujourd’hui soit la force de demain, le collaborateur demain. Il faut garder en vue que le stage est une occasion d’orienter les jeunes dans leurs carrières futures, alors recruter des stagiaires  et veiller à leur offrir une belle expérience stagiaire va considérablement les fédérer à votre vision et vos missions. Ainsi, en tant que recruteur, vous vous positionnez en tête de ligne dans son choix sur sa future insertion professionnelle. Il y’a de forte chance qu’une fois formé et bien roués, qu’ils aient envie de travailler avec vous.

Favoriser et encourager le leadership des collaborateurs

En intégrant des stagiaires dans son organisation, l’entreprise met toujours à leur disposition un coordonnateur et un maitre de stage pour les accompagner dans leurs missions.

Le maitre du stage est en général un employé de la boite expérimenté qui se charge du suivi et de l’encadrement quotidien du stagiaire au sein de l’entreprise. C’est ici une opportunité d’affiner son esprit de leaderships et faire preuve de subtilité et d’enthousiasme dans ce nouveau challenge.

Une bonne politique de recrutement pour challenger les collaborateurs

Si l’intégration d’un nouveau stagiaire est une opportunité pour lui de faire ses preuves en milieu professionnel et faire valoir son savoir-faire, il n’en est pas moins des collaborateurs et des salariés de l’entreprise.

En effet, la venue d’un nouveau membre dans l’équipe suscite toujours un esprit de compétition. Non pas au sens d’étouffer l’éclosion du petit nouveau, mais en ce que cela booste et réactive la productivité des collaborateurs. Particulièrement ceux travaillant dans le service d’accueil du stagiaire.

Avoir une politique de stage est donc bienfaitrice et génératrice de motivation, de compétitivité et d’excellence au sein des équipes.

Politique de recrutement stagiaire/lauréats et marque employeur

Un autre enjeu de recruter des stagiaires est celui de l’impact que cela représente pour sa marque employeur sur sa réputation.

En effet, mettre en place une politique de recrutement qui vise l’insertion et l’intégration des jeunes talents est une excellente occasion de positionner sa marque employeur.  De cette façon, le recruteur affirme de façon transparente sa responsabilité sociale vis-à-vis de ces différents publics (établissements, étudiants, candidats, collaborateurs…). Ce sera donc de façon naturelle, que la structure d’accueil s’inscrira dans la conscience des différents publics comme étant un acteur important dans le développement socio-économique d’une population. Que faut-il de plus pour soigner sa notoriété et sa réputation !

Comment mettre en place une place une politique de recrutement stagiaires/lauréats efficace ?

En tant que recruteur il est de votre responsabilité d’accompagner les étudiants et les nouveaux lauréats dans leur vie active. Cela se caractérise en facilitant leur insertion professionnelle au sein de vos équipes. De nombreuses entreprises recrutent souvent des stagiaires à des périodes clés de l’année sans pour autant faire une analyse pertinente sur les besoins en amont et en aval. Quelles sont véritablement les mesures et les dispositions mises en place pour intégrer et faciliter l’insertion des jeunes talents aujourd’hui ?

L’époque du stage photocopie-café est révolue désormais. Il n’est plus question aussi d’abuser des stagiaires en les limitant dans leur formation auprès de vous ou en les livrant à eux-mêmes dans le vaste marché de l’emploi après leur passage chez vous.

Parce que le stagiaire d’aujourd’hui est votre ressource humaine de demain, il est plus que temps désormais de prendre des mesures qui visent non seulement l’insertion, mais également le suivi et l’accompagnement des jeunes talents. Cela passe par la qualité de votre politique de stage avant, pendant et après le stage. Sur quelle base recrutez-vous des stagiaires ? Qu’elles sont les mesures administratives et légales à suivre ?

En tant qu’entreprise socialement et « sociétalement » responsable, quelle est votre politique de recrutement ? Quel est le statut du jeune stagiaire chez vous ? Comment pensez-vous son expérience ? Qu’elles sont les moyens mis en place pour non seulement améliorer l’expérience stagiaire, mais aussi l’expérience collaborateurs ? Quel sort réservez-vous au stagiaire sur le long terme ?

Etape 1 : Politique de recrutement stagiaire et analyse des besoins organisationnels

Le processus de recrutement ne commence pas directement avec le recrutement d’un candidat. Comme cela l’indique, c’est un processus, un long cheminement, un système progressif qui doit répondre à une certaine conjoncture organisationnelle. Le recrutement doit se faire de façon organisée et responsable, en conformité la politique RH. Parce que ce processus implique un investissement considérable pour l’entreprise d’accueil, il est recommandé de faire un recensement exhaustif des besoins et des objectifs de l’entreprise afin de construire une bonne politique de recrutement. Un stage doit être bénéfique dans les deux sens pour que le retour sur investissement soit bilatéral.

Avant d’aller en guerre, on vérifie l’état de toutes ses armes. Inutile de dire qu’aucune grande décision et tout projet ne se construit sur la base de simple spéculation, ou encore sous l’effet de mode. Le recrutement représente un grande coup pour une entreprise, d’où la nécessite de faire une étude pertinente en amont afin de déceler. On ne recrute pas juste parce que ça fait beau et que cela soigne notre image. On recrute pour répondre à un véritable besoin en entreprise et pas sur le coup du hasard.

La politique de recrutement repose sur une analyse qualitative et quantitative des besoins en interne. Elle se déroule en plusieurs étapes.

A.    Structuration des objectifs et concertation avec les managers

Pour être convaincu du bienfondé d’un nouveau recrutement de stagiaire, l’ensemble des départements doit se réunir afin de discuter sur la nécessité de recruter des stagiaires. Mettre en place une politique de recrutement aura le don d’influence sur l’ensemble de votre organisation. Pour cela, vous devez répondre à plusieurs questions pour éviter des pertes de temps.

  • Pour quelles raisons ressentez-vous le besoin de recruter des stagiaires ?
  • En quoi recruter des stagiaires sera-t-il bénéfique pour le développement de votre entreprise ?
  • Quels sont les services qui nécessitent l’assistance d’un stagiaire ?
  • Quelles sont les missions et les projets sur lesquels ils seront appelés à effectuer ?
  • De combien de stagiaires avez-vous besoin ?
  • Dans quel(s) département(s) ?

Pour que la politique de recrutement soit en conformité avec sa politique RH, il est de la responsabilité de tous les managers de se rencontrer et de discuter de ces questions, non seulement pour faire une évaluation des besoins pressants, mais aussi pour anticiper sur des besoins futurs.

Cela va permettre de toucher à plusieurs angles à la fois, et ainsi optimiser les recrutements et une meilleure gestion des procédures de stage. Pour analyser d

B.    Mise en place d’une cellule de gestion de stage

Une fois que la liste des besoins par service a été dressée, avec le nombre établi de candidats, vient le moment de dresser le profil type des stagiaires recherchés et concevoir une cellule de gestion de ces derniers. Quels sont les meilleurs profils et les formations de référence ? Qui va accompagner les stagiaires durant leur formation ? Pendant combien de temps doit durer le stage ? Voici les questions seront abordées à niveau de planification.

  • Rédaction du profil recherché

Il est question du type de formation recherchée pour le stage. Vous devez donc rédiger de façon simple et claire.

  • Type de stage,
  • Echéance,
  • Type de formation,
  • Missions,
  • Qualités et compétences recherchées.

 

  • Mise en place d’une équipe d’encadrement

Une fois les profils dressés, il faut mettre en place les différentes équipes qui vont s’assurer du suivi et de l’encadrement des nouveaux venus. Pour cela vous devez répondre aux questions suivantes :

  • De combien de tuteurs de stage aura-t-on besoin ?
  • Quelles sont les différentes parties prenantes du suivi des stagiaires ?
  • Qui sont les garants de stages ?
  • Qui va remplacer le maitre de stage en cas d’absence ?

Etape 2 : Politique de recrutement et communication

La communication est facteur important dans une politique de recrutement.

Une fois que les besoins ont été listés, et l’équipe de gestion des stagiaires a été établie, il est désormais temps de communiquer sur les offres de stages. La qualité de votre communication aura un impact sur votre marque. Vous devez donc mobiliser toutes les ressources à votre disposition pour mener à bien cette étape car elle garantit de la qualité des candidats à venir. A ce sujet, deux voies de communications sont à votre disposition : en interne et en externe.

Voies et outils de communication interne

La communication interne est le pilier de l’interaction en entreprise. Que ce soit pour mobiliser ou fédérer, pousser à l’exécution, elle est essentielle pour un bon climat interne et une bonne cohésion sociale entre les différents groupes.

Apres avoir mis en œuvre les demandes et les stratégies de gestions de stage, vous devez communiquer à l’ensemble des collaborateurs faire part du projet de recrutement. Cette communication sera sous la responsabilité du service communication et des managers car ils sont les mieux placés pour véhiculer l’information, mais ils maitrisent mieux les outils à prioriser.

Les raisons de communiquer sont nombreuses :

  • Evoquer l’intérêt du recrutement de nouveaux stagiaires
  • Mobiliser l’ensemble du personnel sur l’insertion et l’intégration des nouveaux venus
  • Renforcer l’image marque employeur auprès des collaborateurs…

Voies et outils de communication externe

Parce que vos cibles sont externes, vous devez mettre en place des plans de communication externe. Il faut privilégier les sites d’offres de stage, à l’instar de stagiaires.ma qui permet au recruteur non seulement de publier ses offres, mais également d’accéder directement à la CVthèque des candidats. Si vous disposer d’un site internet et des pages sur des réseaux sociaux, n’hésitez pas non plus de communiquer dessus. Cela aura l’avantage de positionner votre marque employeur auprès de vos cibles principales telles que les établissements et les jeunes lauréats.

Communiquer auprès des établissements vous est d’une grande aide pour vous positionner en tant que recruteur. Grace à cela, vous pouvez signer des partenariats et des conventions de collaboration pour le recrutement des jeunes talents. Les stages sont le principal moyen d’insertion professionnelle des étudiants et des jeunes lauréats. La meilleure manière de se positionner vis-à-vis des établissements et d’améliorer le recrutement et l’expérience stagiaire en favorisant le suivi et l’insertion et des jeunes lauréats. Pour se faire, vous devez communiquer

Etape 3 : Politique de recrutement et gestion administrative des candidatures de stages

Cette étape correspond à la période d’entretien avec le stagiaire. Avant que ce dernier ne débute proprement son stage, les managers doivent s’assurer, en présence du stagiaire de la mise en accord sur le côté administratif du recrutement. En d’autres termes, le stagiaire n’est pas encore vraiment intégré dans vos équipes. Vous avez sélectionnez vos candidats favoris, leur faites passer des entretiens, vous devez donc maintenant bien vous assurer des implications de chacun avant de commencer à travailler ensemble.

Dans quelle mesure une politique de recrutement permet-elle d’assurer une insertion professionnelle de qualité ?

En effet, si le statut de stagiaire ne peut lui permettre d’avoir un contrat de travail, il n’en demeure pas qu’il y a des procédures administratives à suivre avant de recruter le stagiaire. Vous devez suivre ces procédures pour savoir à quoi s’engage chacune des parties.

Convention de stage

De nombreuses entreprises peuvent parfois se permettre de recruter des stagiaires sans convention. Néanmoins, la convention de stage est document administratif important pour tout type de stage en entreprise. A l’instar du contrat de travail, il régit les termes et les clauses du déroulement du stage :

  • Date de début et de fin de stage
  • Horaires de présence en entreprise
  • Les conditions d’encadrement des stages par le maitre de stage et le garant du stage
  • Les problématiques sur lesquelles travailler
  • Les modalités de gratifications
  • La délivrance de l’attestation de stage
  • Les clauses du règlement intérieur de l’entreprise qui s’appliquent au stagiaire
  • Les conditions dans lesquelles les absences sont tolérées…

La convention de stage est un document contractuel qui engage l’étudiant, l’organisme d’accueil et l’université (l’enseignant encadrant d’une part, le directeur de l’établissement).

Assurance maladie

A priori, l’assurance médicale ne s’impose que pour les employés avec un contrat de travail. En tant que stagiaire, il garde un statut d’étudiant. Il n’existe aucune obligation légale qui impose au le recruteur de lui faire passer une visite médicale avant l’embauche car il n’est pas con sidéré comme étant un salarié de l’entreprise. Cependant D’après l’article 5 du Code du Travail au Maroc, les bénéficiaires des stages de formation-insertion et de formation par apprentissage sont soumis aux dispositions relatives à la réparation des accidents de travail et des maladies professionnelles ainsi qu’aux dispositions prévues par la présente loi notamment en ce qui concerne la durée du travail, le repos hebdomadaire. Il est donc possible d’y souscrire quand les conditions de stages sont à risque.

Prime de stage/ Commodités liées au stage

En général, des stages qui sont effectuées dans le cadre d’une formation scolaire ne sont pas toujours rémunérés. Cependant, en fonction du chiffre d’affaire de l’entreprise, il peut être décidé donner aux stagiaires une prime de stage (cela dépendra en contrepartie de l’évaluation du stagiaire par son manager).

Avant de débuter le stage, manager et stagiaire doivent se mettre d’accord sur les modalités de gratification :

  • A combien va s’élever le montant si rémunération il y’a ?
  • Quelles sont les clauses qui interfèrent d’ans l’allocation d’une prime de stage (par exemple, le montant sera défini en fonction des performances réalisées ou encore la durée du stage)
  • Le transport et la cantine seront-ils pris en charge ou non ?

Rédaction d’un rapport de stage

En recrutant des stagiaires chez, vous savez déjà à quel type de formation ils seront soumis. Parmi les règles qui régissent un contrat ou une convention de stage, se trouve la clause de la rédaction d’un rapport de stage. Le nouveau stagiaire sera-t-il soumis à cette condition à la fin de stage ? Si oui, alors il faut bien s’assurer que toutes les mesures soient prises pour faciliter la rédaction de ce dernier en lui donnant des recommandations et des orientations.

Attestation de stage

L’attestation est un document délivré par le recruteur en direction du stagiaire à la fin de son stage. C’est un document important car il permet au stagiaire de faire valoir son expérience professionnelle vis-à-vis d’autres recruteurs. Il est donc impératif d’en mettre une à la disposition du concernée à la fin de son stage. Elle peut être soumise à certaines exigences (par exemple il faut que le stagiaire ai été présent pendant toute la période de stage…)

Toutes ces questions administratives doivent être résolues avec le stagiaire avant le recrutement pour savoir quelles sont les responsabilités des deux parties.

Etapes 4 : Politique de recrutement stagiaires/lauréats et expérience stagiaire

Le recrutement d’un stagiaire ou d’un jeune diplômé ne doit pas se faire à la volée et pris à la légère. En tant que recruteur, quand on prend l’initiative d’engager des jeunes qui sortent tout juste de l’école et qui sont encore peu expérimentés, il de notre responsabilité de les accompagner pendant et après le stage.  C’est pour cela qu’une politique de recrutement de stagiaires ou de jeunes talents est nécessaire car elle permet d’étudier toutes les questions autour de cette problématique. C’est une démarche stratégique mise en place par l’entreprise pour optimiser les processus recrutements de talents et évaluer son retour sur investissement et pérenniser son organisation. Les stagiaires ne doivent plus se sentir désabusées par les entreprises d’accueil qui ne les évaluent pas à leur juste mesure. Une entreprise responsable sait aujourd’hui que la responsabilité qui lui incombe est de mettre en place des voies et des moyens pour optimiser la formation des jeunes talents. Il en va de la pérennité de son organisation car les stagiaires d’aujourd’hui, ne sont-ils pas des de potentiels collaborateurs futurs ?

La prise en compte du stagiaire un aspect important pour la marque employeur que beaucoup d’entreprises négligent souvent.

En tant que recruteur, quelle est la place que vous accordez aux stagiaires ? Avez-vous des mesures de suivi et d’accompagnement prévues pour eux ?

A.    Le onboarding process

Les premiers jours passés en entreprise sont décisifs pour les nouveaux stagiaires et sont en général ceux qui définissent l’image qu’ils se font de l’entreprise. Comme la première impression compte pour beaucoup… il faut faire bonne impression devant lui !

En effet, c’est avec de l’enthousiasme que ces derniers débutent cette nouvelle expérience. Elle peut être leur première expérience en milieu professionnel, d’où l’importance de lui mettre dans le bain tout en douceur. La phase d’intégration est cruciale pour le bon déroulement du stage, quelles sont les différentes actions mises en place pour intégrer efficacement le nouveau venu ?

a)      La logistique

La logistique est le palier qui tient en compte les différents outils de travail à mettre à la disposition du stagiaire dès le premier jour de son insertion. Il peut être question de :

  • Un badge
  • Un bureau
  • Un ordinateur
  • Une adresse mail
  • Des accès à certains contenus
  • Clé USB
  • Des goodies comme stylos, trousse, agenda, bloc-notes

En fonction du secteur d’activité, l’entreprise doit veiller à ce que le stagiaire ne manque de rien dans l’exécution de ses missions. Tous les éléments entrant en fonction dans sa fonction doivent lui être administrés.

b)     La présence du maitre de stage

L’expérience stagiaire se construit aussi grâce à la qualité des rapports entretenus avec le superviseur direct de stage. Ce dernier doit donc être délégué avec soin pour faciliter l’insertion du stagiaire. Il doit être présent le premier jour d’arrivée du stagiaire. Il aura la responsabilité de :

  • Faire une présentation Power Point pour présenter l’entreprise dans sa globalité, vision et mission.
  • Présenter le règlement interne de l’entreprise.
  • Expliquer de façon plus claire et détaillée les tâches à accomplir et comment les réaliser.
  • Donner des informations pratiques…

En bref, le maitre de stagiaire doit passer en revue tous les points essentiels du déroulement du stage pour faciliter l’intégration du stagiaire et lui faire adhérer dès le début aux valeurs et à l’identité de l’entreprise.

c)      Un accueil chaleureux

Le fait d’avoir un stagiaire ne vous exempte pas de l’obligation de préparer son accueil comme celle qu’on ferait à un nouveau salarié. Un bon accueil des nouveaux permet de se sentir en phase avec l’entreprise et permet de se considérer comme un membre à part entière. A cet effet, le coordinateur de stage doit veiller à :

  • Faire une présentation officielle du stagiaire auprès de tous les collaborateurs des différents services.
  • Présenter les personnes ressources sur qui doit s’appuyer le stagiaire
  • Présenter le coin toilette.
  • Présenter la cantine si l’entreprise en dispose d’une.
  • Si possible, on peut organiser une pause-déjeuner le nouvel arrivant…

Rien de doit être laissé pour compte pendant les premiers jours de stages. Si la première semaine est chaotique, il y a de forte chance que le stagiaire décide d’abandonner avant même d’avoir commencé ce qui peut mettre à mal la réputation de l’entreprise.

B.    Le processus de suivi de stage

Le stagiaire est un investissement à long terme de long terme pour une entreprise. Une bonne politique de recrutement de jeunes talents, est celle qui en prend en compte l’accompagnement effectif de ce stagiaire durant tout sa période de stage. Pour la plus part, les stagiaires sont inexpérimentés et ne savent pas toujours comment suive le rythme. Ils ne doivent donc pas être abandonnés en cours de route, livrés à eux-mêmes. Mettre en place un processus de suivi permet de catalyser les compétences du stagiaire, suivre son évolution, vérifier si toutes les missions ont été assimilées, si la problématique de stage est bien suivie, etc. plusieurs facteurs entrent en compte dans ce suivi stratégique.

Par qui doit-être assuré le suivi de stage ?

a)      Le maitre de stage

La responsabilité d’assurer le suivi d’un stagiaire revient généralement au maitre de stage, celui qui supervise directement le stagiaire.

Etant donné que ce dernier est le premier collaborateur direct du stagiaire, il est celui qui est à même d’évaluer la progression du stagiaire. Par exemple, si le stagiaire doit restituer un rapport à la fin de son stage, il doit vérifier l’état d’avancement des travaux et diriger le stagiaire si des modifications sont à faire. Mais avant tout, il est question de vérifier si ce dernier s’acquitte efficacement à ses obligations.

b)     Le coordinateur de stage

La mission d’un coordinateur de stage ne doit pas se limiter au processus d’accueil. Il est tenu de suivre, de près ou de loin le déroulèrent du stage. Pour se faire il peut :

  • Etre à l’écoute du stagiaire et se rendre accessible par lui en cas de besoin.
  • Prévoir des petites réunions, d’abord avec le maitre de stage, puis avec le stagiaire. Il peut par exemple demander comment le stagiaire trouve l’ambiance de travail, s’il a des lacunes depuis le commencement, si l’exécution de ses missions est concordante avec son projet de départ ou lui recommander d’intégrer des groupes workshop avec d’autres stagiaires.

Bref, le suivi des stagiaires est important pour donner du sens au feedback. Il est donc important que coordinateurs et superviseurs de stages soient à l’écoute du stagiaire pour faciliter l’interaction et favoriser l’échange constructif.

c)      Les points à passer en revue lors d’un suivi de stage

Le suivi de stage est une évaluation du déroulement du stage. Il est essentiel pour faire l’évaluation des forces et des faiblesses de l’implication du stagiaire et du mode de gestion de ce dernier. Ce suivi doit se faire des deux sens, tant au niveau du stagiaire que l’entreprise.

  • Pour le stagiaire, cela lui permettra de savoir comment il procède, s’il ne fait pas fausse route, si ce stage cadre vraiment avec son projet professionnel, si ses compétences évoluent comme il veut… Si l’évolution des compétences n’est pas effective pour lui, il n’aura pas envie de renouveler son expérience.
  • Pour l’entreprise, effectuer un suivi va permettre d’évaluer les vraies compétences du stagiaire pour éventuellement le juger digne d’être un futur collaborateur. Dans un autre sens, il sera aussi question d’affiner sa politique de gestion de stage, voir les points à mettre en avant pour stimuler la motivation et la productivité du stagiaire et faciliter une insertion future.

C.    La fin du stage

L’évaluation pendant et à la fin du stage est bénéfique pour les deux parties, stagiaire et recruteur. Cette évaluation doit se faire avant le départ du stagiaire.

Pour le recruteur, il sera question de se remettre en question dans sa politique de gestion et son mode de fonctionnement de façon concrète et objective, sur les points positifs et négatifs. Pour le stagiaire il devra faire un bilan complet de cette expérience en entreprise, ce qui lui a plu, ce qu’il prévoit de faire à l’avenir…

Vous avez reçus des stagiaires, étudiants ou collégiens, leur établissement s’attend à un retour de votre part. Pour se faire, vous devez faire référence à la grille d’évaluation qui vous été remise par l’établissement. Cette grille fait généralement partie des documents qui accompagnent la convention de stage. Cette évaluation dépendra de la qualité du déroulement du stage pendant la durée de stage. De nombreux superviseurs banalisent souvent cette évaluation en attribuant des notes forfaitaires. L’évaluation d’un stage n’est pas à prendre à la légère. Elle commence dès le début et se poursuit pendant toute la période de stage.

Outre l’évaluation faite avec la grille d’annotation de l’école, il faut que chaque entreprise mette elle-même en processus d’évaluation de ses stagiaires afin de juger la qualité de l’expérience stagiaire. Cela peut consister par exemple à créer un questionnaire à administrer à tous les stagiaires que vous avez reçu en posant les questions suivantes :

  • Comment avez-vous vécu cette expérience ?
  • Vos objectifs pédagogiques ont-ils été atteints ?
  • Comment avez-vous trouvez l’ambiance de travail avec les collaborateurs ?
  • Serez-vous capable de renouveler votre expérience avec nous ?

Il existe de nombreux points sur lesquels peut porter un questionnaire de satisfaction des stagiaires : l’environnement de travail, les locaux, les bénéfices tirés du stage.

Vous devez par la suite rendre ces résultats publics auprès du stagiaire, mais aussi en interne auprès des collaborateurs.

Tous ces aspects sont des éléments qui doivent être pris en compte à la fin du stage pour accompagner le stagiaire dans son insertion professionnelle et repositionner sa marque employeur. Un stagiaire content de son stage, est un futur talent pour son organisation.

Conseil et article :

Open chat
💬 Besoin d'aide ?
Bonjour 👋🏼

Besoin d'aide ?