fbpx

Améliorer votre expérience candidat en 6 étapes

Améliorer votre expérience candidat en 6 étapes.
expérience candidat

L’expérience candidat est la première étapes si vous vous voulez séduire les candidats et laisser une image positive dans leurs esprits. Il s’agit de faire en sorte que le parcours du candidat, de l’offre d’emploi à son arrivée dans l’entreprise soit le plus agréable possible. Pilier d’une marque employeur au top, cette étape n’est pas à négliger si vous souhaitez remporter cette guerre des talents qui fait rage. Voici donc 6 étapes à suivre pour améliorer votre expérience candidat.

Valoriser votre marque employeur

L’expérience candidat commence bien avant le processus du recrutement. Tout d’abord ne négliger la rédaction de votre offre d’emploi, elle est le premier contact entre vous et le candidat potentiel, assurez vous donc qu’elle soit claire, concise et complète. Faites également en sorte qu’elle reflète votre culture d’entreprise grâce à une présentation soignée de celle-ci.

Un autre aspect à ne pas négliger en dehors du processus de recrutement est votre marque employeur, 90% des nouveaux demandeurs d’emploi réalisent une recherche web sur les entreprises avant de postuler à une offre.

Misez sur vos sites carrières et pages d’entreprises, ils doivent être simple à utiliser et adapter à une recherche sur mobile, les millenials sont nombreux à privilégier leurs smartphones pour effectuer leurs recherches d’emploi. Aussi votre contenu doit être attirant et créatif pour ça rien de mieux que des posts formats images et vidéos qui ne manqueront pas d’attirer l’attention de la génération Z.

Surtout vos différents sites et pages doivent être responsif, les futurs candidats seront d’autant plus séduits si ils ont la possibilité d’entrer en contact avec un membre de votre équipe via ces canaux et d’obtenir des réponses rapidement.

Simplifier et moderniser le processus de recrutement

Il est fini le temps des candidatures qui n’en finissent pas et qui demandent mille et un documents. Allez à l’essentiel, il est inutile de compliquer le procédé en pensant que seuls les candidats les plus motivés iront jusqu’au bout, vous pourriez en faisant cela perdre des talents précieux.

La nouvelle génération se tourne vers les offres d’emplois avec un processus de candidature simple et fluide. Assurez-vous que votre processus de candidature soit moderne et puisse s’effectuer en quelques clics via vos pages carrières ou pourquoi pas une application mobile pour les recrutements, une option pro-smartphone représentera un gros avantage pour votre entreprise.

Maintenir le contact avec les candidats

Avant et après l’entretien il est important de garder le contact avec les candidats. Avant l’entretien assurez-vous de les mettre à jour sur la situation de leur candidature, informez-les à chaque étape et sous un délai raisonnable:

  • Leur CV a été bien reçu
  • Leur dossier a été transmis à votre équipe
  • Le délai sous lequel ils peuvent espérer un retour
  • La réjection/acceptation de leur dossier

Après avoir reçu les candidats sélectionnés en entretien, cela ne s’arrête pas là, faites en sorte de leur faire un retour définitif sur le statut de leur candidature.

Maximiser l’entretien

Gardez à l’esprit que l’entretien est un échange réciproque, vous évaluez le candidat mais celui-ci vous observe également alors faites en sorte que l’entretien le convainc définitivement qu’il veut travailler avec vous. Misez sur l’accueil, soyez avenant et respectueux, et plus important encore ponctuel.

Mettez en avant la culture de l’entreprise durant l’entretien et soyez transparent dans vos réponses à ses questions sur le poste, ne vendez pas ce que vous n’offrez. Enfin essayez de donner le maximum de détails possibles sur la suite du processus de recrutement afin de donner au candidat la possibilité de se préparer correctement.

Traiter les refus avec tact

Bien sûr, seulement un candidat sera retenu pour le poste que vous proposez, ça fait beaucoup de candidats rejeté chaque année, vous ne pouvez pas vous permettre de les laisser partir sur une expérience négative, premièrement parce qu’ils sont de futurs employés potentiels et ensuite parce que ce qu’ils ont à dire de votre entreprise peut affecter positivement comme négativement votre marque employeur.

Pour transformer un refus en une expérience plus ou moins constructive pour le candidat la première des choses est de transmettre la décision finale au candidat dans un délai raisonnable et le faire avec délicatesse. Prenez le temps d’expliquer les raisons de votre refus et si possible conseiller des améliorations pour le futur. Vous pouvez également invité le candidat à faire un retour sur l’expérience candidat chez vous pour lui montrer que son opinion vous importe.

Organiser méticuleusement la première journée de travail

En ce qui concerne l’heureux élu qui aura l’opportunité de travailler avec vous, la première étape est bien sur de l’informer de l’acceptation de sa candidature, évitez de lui mettre la pression pour une réponse immédiate, un délai de réflexion pour permettre au candidat de se rassurer de son choix ne sera pas de trop.

Si sa date de commencement est encore loin, l’onboarding commence maintenant. Communiquez lui les détails de sa première journée, si possible sa première semaine de travail, n’hésitez pas à l’inviter à visiter l’entreprise et rencontrer les membres de l’équipe, surtout dans un cadre informel comme un afterwork.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :

Open chat
💬 Besoin d'aide ?
Bonjour 👋🏼

Besoin d'aide ?